Téléphone Princess : histoire d'un téléphone destiné aux femmes

Téléphone Princess : histoire d'un téléphone destiné aux femmes

Vous l’avez certainement vu à la télé dans de nombreuses séries américaines, souvent dans une chambre ou un bureau de femme : le Princess Phone. Compact (pour l’époque), très féminin par ses formes, et au design intemporel, le modèle original conçu à la fin des années 50 est désormais couru des collectionneurs du monde entier. Retour sur l’histoire de ce téléphone au nom So Lovely.

Le téléphone Princess a été introduit par Bell System en 1959. C’est un téléphone compact et pratique conçu pour une utilisation dans la chambre ; le cadran était souligné d’un trait de lumière qui servait de veilleuse la nuit. Le slogan publicitaire qui a accompagné le lancement « "It's little...It's lovely...It lights" a été suggéré par Robert Karl Lethin, un employé d'AT & T.

téléphone princess : publicité originale

Le téléphone Princess a été initialement conçu par le célèbre designer industriel Henry Dreyfuss, celui-là même qui a dessiné les modèles Western Electric précédents. Donald Genaro de la firme de design Dreyfuss a ensuite redessiné le modèle pour faciliter sa prise en main.

Ce téléphone a manifestement été marqueté pour une cible féminine, d'où son nom très Girly. Le modèle était disponible dans une large gamme de couleurs, dont le rose, rouge, jaune, vert mousse, noir, blanc, beige, ivoire, bleu clair, turquoise, et gris.

A la base, le Princess nécessitait un transformateur électrique externe pour alimenter le cadran éclairé. Le cadran a été installé au centre de la base du téléphone. Lorsque Western Electric a commencé la production, ils ne disposaient pas encore d’un mécanisme de sonnerie assez petit pour tenir dans le boitier. Le téléphone a été introduit sans contenir de sonnerie : un boitier externe pourrait être ajouté.

Le Princess Phone, un téléphone fixe, compact et destiné aux femmes

Les premières versions du Princess, ceux ne contenant pas de sonnerie, avaient le numéro de modèle 701B. Les clients se sont plaints que le téléphone était si léger qu'il glissait sur les surfaces lors de la numérotation. Un poids de plomb a donc été ajouté pour combler l'espace destiné à la sonnerie.

Les modèles postérieurs intègrent la sonnerie M1A. La version cadran rotatif avec sonnerie est connue comme le 702B, tandis que la variante avec cordon modulaire comme le 702BM. Le modèle 711B possédait un commutateur à glissière ou à bouton-poussoir et permettait de communiquer sur deux lignes. La version avec dix boutons de numérotation est connue comme le 1702B, le clavier à douze touches est étiqueté comme 2702B. Plusieurs autres variantes existent.

Le téléphone Princess a subi plusieurs changements dans son cycle de production :

  • En 1963, Bell System a introduit le clavier de numérotation et Western Electric a commencé la production d'un modèle à touches, avec 10 touches numériques, sans les touches étoile (*) et dièse (#). Le réseau interne du Princess a été réduit en taille la même année, permettant de placer une petite sonnerie à gauche du cadran.
  • Au milieu des années 1970, AT & T a déployé des connecteurs modulaires pour le cordon d'alimentation et les cordons de téléphones, nécessitant l’installation d’une prise de téléphone standard RJ11 à la maison. La plupart des clients qui avaient des téléphones Princess ont été converti en prises modulaires.
  • En 1983, AT & T a présenté un modèle sans lumière avec les touches blanches. En 1984, le téléphone a été décliné dans de nouvelles couleurs : pêche, gris foncé, bleu ardoise et vert camée.
  • En 1993, le téléphone Princesse a été largement remanié. Il a conservé le même combiné et l’empreinte ovale qui a fait son succès depuis son introduction, mais il possède désormais un nouveau cadran. Ce cadran nécessite encore un transformateur externe pour une utilisation de nuit (la fameuse lumière sur le cadran). Un contrôle de volume du combiné a été ajouté au pavé numérique. La carte téléphonique a été déplacée sous le clavier à l'emplacement de la station d'accueil pour l'émetteur. Ce modèle, appelé Princess Signature, était disponible gratuitement en location et à l'achat sur AT & T Phone Centers, qui a fermé en 1996.
  • En 1994, AT & T arrête la production du téléphone Princess mais continue de louer le modèle Signature. En raison de l’arrêt de la production et son design attrayant, le Princess est devenu un téléphone de collection. Les versions rose, turquoise et noir sont les couleurs les plus rares et les plus précieuses.

Dans les années 1960 et 1970, les jouets en forme de téléphone étaient modélisés sur le design du Princess Phone.

Bonne nouvelle, le téléphone Princess est désormais réédité par Wild & Wolf UK. La réplique est tout à fait fonctionnelle et se branche sur une prise téléphonique standard avec l’adaptateur fourni. Le téléphone est disponible chez Bonjour Bibiche en couleur noire et blanc.

Driiiing. Oui allo ? Je voudrais un téléphone Princess s'il-vous-plait

Posté le 06/11/2015 par Juliette (Bibiche) Home, Déco

Laisser un commentaireRépondre

Menu